Handmade pots for bonsai trees

Thor Kristian Holvila , né sur l'île de Hisingen à Göteborg , en Suède en 1969 , d'origines suédoises et finlandaises . Il est devenu , après avoir terminé ses études à l' Ecole d'Art Schillerska en 1989 , stagiaire céramiste chez Paula Lindfors en 1994. Il a ouvert un atelier de céramique en 2006 et a commencé à travailler en tant que créateur de pots pour le bonsaï en 2008. Depuis 2013 il est devenu un créateur de pots pour bonsaï à temps plein .

 

 

“Je travaille uniquement avec des techniques traditionnelles , le "bol pincé" , et des méthodes telles que la plaques ou le colombin et je n'utilise pas de moules ou de tour. Cela garde ma passion vivante . Et cela vous garantit un pot qui est totalement unique . Un pot unique pour un arbre unique”.”

Mon arbre favori
Le pin sylvestre . C'est le genre d' arbre que j'ai toujours admiré . Il vit apparemment dans les zones avec peu de nutriments . S'installe habituellement où aucun autre arbre n'ose. Dans les marais acide , dans le vent , sur des parois rocheuses nue . Il adapte sa taille aux nutriments présents et a montre une constante verdure indépendamment de la saison et ne perdre pas d'énergie en attirant l'attention sur la beauté extérieure. Cela symbolise pour moi la recherche de l'homme simple pour la survie en restant fort, l'obstination et la persévérance . Il exsude la vraie beauté et c'est mon héros , mon idéal .

Mes pensées sur le bonsaï
Quand je m'assois avec un de mes arbres et que je commence à penser à ses branches , ses racines , je commence par faire le vide à l'intérieur de moi. Couper les branches, les feuilles ou les bourgeons contribue au désir d'harmonie , un jardinier en miniature travaille sur une œoeuvre d'art vivante qui n'est jamais finie . J'ai le sentiment que c'est ce que devient le bonsaï . Le vieil arbre m'aide à m'élever dans la bonne direction. et à éliminer mes déséquilibres interne que je ne vois